Avenir Syndical Endeuillé

 

Adieu notre camarade, notre amie,

Adieu Amélia, Adieu Mélissa,

Tu nous annonçais fin mai, avec ton compagnon de route depuis déjà presque 10 ans, que vous alliez affronter une maladie terrible qui touchait au cœur de ton être. Cette annonce sévère tu l’as transcendée d’espoir et depuis une semaine nous savons que ton corps disait son dernier mot, aujourd’hui tu nous laisses tous orphelins au sein du Comité fondateur d’Avenir Syndical.

Depuis deux ans, tu as tenu contre vents et marées ton cap syndical, tu as serré les dents et finalement fondé, construit le syndicat répondant à tes attentes : un syndicat au service de la base, un syndicat prêt à ouvrir le débat et la concertation dans le respect de tous-tes les militant-e-s.

Seulement voilà, la sourde maladie ne t’a pas laissée profiter longuement de cet élan de construction. Pourtant sans toi Avenir Syndical ne serait pas ce qu’il est : ton exigence, ta précision, tes capacités administratives sont à l’origine de notre organisation syndicale et nous saurons toujours que tu es au cœur de notre syndicat qui porte le nom d’autres demains.

Nous pensons particulièrement à ton compagnon, à ton fils et aux enfants, à ta famille venue de tous les coins de la terre ; ils t’ont tous entourées durant cet été. Ils t’ont soutenue dans ce terrible combat vers d’autres dimensions que nous te souhaitons lumineuses et apaisantes.

Amélia, Mélissa, notre militante et amie, nous te disons à l’unisson MERCI pour tout ce que tu as donné durant toutes ces années de syndicalisme, nous saluons en toi ta détermination et ton combat pour la justice.

Le comité Avenir Syndical